dimanche 1 février 2015

Café Pouchkine - 75 006 Paris


Si Tchekhov m'était conté …

C'est à Andrey Dellos, un Franco-Russe passionné de pâtisseries, en outre fondateur de la Maison Dellos, qui, à entendre, et aimer, la chanson de Gilbert Bécaud, aura opté pour l'ouverture d'un Café Pouchkine à Moscou, que l'on devra ce coup de génie ! 
Devenue une table « mythique » dédiée à la cuisine Française et Russe, le Café Pouchkine aura enfin décidé de remettre son savoir-faire et sa séduction entre les mains des Parisiens, juste après le Printemps, quant à lui, totalement orienté pâtisseries, mais, cette fois-ci, face « Aux Deux Magots », au « Café de Flore » et à l'église de Saint-Germain-des-Près !
Le lieu ? Une (sorte de) « boîte » aux panneaux de bois décoratifs très XVIIIème, avec armoiries représentant Saint-Michel terrassant le dragon, son miroir Vénitien du XVIIIème (en reproduction, l'original étant toujours « détenu » par Andrey Dellos, lui-même), ses cloisons façon béton ciré, ses lustres à la mode Louis XV, son sol en résine de marbre façon parquet Versaillais, ses fauteuils inspirés d'époque Louis le Seizième, et ses briques du XVIIIème vernies (neuf couches) couleur « ombre », du pensé, du peaufiné, et du raffiné, voulu et entrepris par le maître des lieux !
Le tarama Impérialement interprété par le chef Markov, ses incomparables blinis épais au Sarrasin (un conseil, oubliez les « autres »), les pirojkis aux légumes ou au canard et foie gras, et le saumon mariné à la Vodka, tarama et blinis, feront œuvre d'une certaine (restons mesurés) perfection ! L'âme slave sera bel et bien présente dans tous ces petits trésors culinaires ! L'incontournable bortsch aux légumes, bouillon de betterave, conseillé par Emmanuel de Karoly, son directeur, le bœuf Stroganoff en poêlon, sa sauce crème, le pojarski, ses tagliatelles de légumes saisonniers, champignons des bois, et les pelmenis à la viande, leur bouillon concocté par (les petites mains de) la femme du chef, enchanteront nos sens et sublimeront des plats traditionnels de la Sainte Russie, du 100% slave à la sauce Frenchie ! 
Et Pouchkine ne serait rien (ou presque) sauf à savoir qu'avant tout, à Moscou, il serait connu pour sa cuisine avant même de l'être pour sa pâtisserie ! Le Rozovaya cassis, le Napoléon, le Cheesecake Diyeta, le Baba panetonne, le Kalitch, la tarte Priannick, et l'éclair Tvorog, dont les appellations se murmureraient dans un soupir et dont l'esthétique relèverait plutôt d'une maison de haute joaillerie, de vrais « bijoux », en somme, prêts à croquer, conçus par Damien Piscioneri, le chef pâtissier …
Notre dégustation de Champagne : Maison Arlaux en brut et rosé.
Menus du Café Pouchkine : Menu « Rousskie Sezony » 20 €. L'instant « Bolshoi » 25 €.
Petit-déjeuner Pouchkine 15 €. Petit-déjeuner Russe 19 €. Carte : Les Zakouskis de 4 à 10 €. Les entrées de 19 à 70 €. Les soupes de 14 à 16 €. Les plats de 20 à 25 €. Les pâtisseries de 7,90 à
10,50 €. Les macarons 8 €. Viennoiseries de 3 à 4,50 €.
Ouvert du lundi au samedi.

Café Pouchkine Rive Gauche
Maison Dellos
Moscou-Paris-New-York
155, Boulevard Saint-Germain
75 006 Paris
Tél. : 01 42 22 58 44
Note : 15 /20



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire