dimanche 22 mars 2015

Chez Françoise - 75 007 Paris


Autre époque, autre destinée !

Comment pourrait-on imaginer qu'en 1949, ce lieu fut la table de tous les voyageurs en attente (de départ) pour l'aéroport d'Orly ? Difficile de l'estimer, sauf que, lorsque j'étais gamin, mon père m'y déposait pour mon envol vers la Côte d'Azur !
Notre arrivée se fera « escortée » par des motards toute sirène et gyrophare dehors (pas pour nous, je vous rassure) jusqu'aux escaliers menant au « saint des saints », l'antre de Pascal Mousset, le maître des lieux, celui qui, depuis Mars 1993, veillera à la destinée d'une table qui était tombée en désuétude !
Velours chocolaté clouté, coin alcôve en discrétion lovés, fauteuils mastic, ou Mathusalem de Martini affiché (photographié par nos soins dans les bras de Yassine, le successeur d'Ali), et puis, Pascal Mousset s'activant et prenant commande, tout comme son chef, Philippe Leglise, toute toque dehors, qui donneront une réelle impulsion au lieu en venant s’enquérir du bien-être de leurs convives souvent, il faut bien l'avouer, des « politiques » (proximité de l'Assemblée oblige) !
Le carpaccio de noix de Saint-Jacques de Normandie, confiture de citron de Menton, impeccablement interprété mais, pardonnez-moi chef, un peu trop « chargé » en citron, les brouillade d'œuf à la truffe, voluptueuse et ravageuse en diable, et le tartare de thon rouge, sauce tonnato, piment d'espelette, auront, certes, les mots pour le dire mais, pareillement, les saveurs pour séduire ! La noix de ris de veau rôtie (un poil trop saisie), sa tombée d'épinards frais, le faux-filet de bœuf Limousin poêlé, sa sauce Béarnaise, ses frites maison, et la poule au pot farcie, bouillon, carottes, navets, pommes de terre façon pot-au-feu, confirmeront le don de ce chef tout en discrétion et révélation …
La panna cotta aux marrons glacés, la crêpe Suzette sur guéridon préparée par Yassine avec l'orange en fourchette pressée, fond de citron, beurre à la motte, et le millefeuille « effeuillé » (façon tombeau de Napoléon), à la vanille de Madagascar, une tuerie pâtissière, un petit quatre quart finement tranché pour le café, et nous voilà propulsés sur la planète des gourmandises concoctées par Arbib Sellim, le jeune chef pâtissier, un petit surdoué du millefeuille, notre préféré, faudra-t-il le préciser !
Notre dégustation de Champagne et de vin : Henri Abelé rosé et Baron de L Ladoucette - 2009.
Menu du jour : Entrées du jour de 28 à 36 €. Plats du jour de 28 à 32 €. Dessert du jour 12 €. Menus : Entrée du jour 10 €. Plats du jour 20 €. Dessert 10 €.
Carte : Entrées de 10 à 22 €. Huîtres de Marennes Oléron « la cabane de l'huître » de David Hervé 2,65 € (la pièce) à 29 € (10 pièces). La pâte fraîche 39 €. Poissons de 22 à 45 €. Viandes de 21 à
28 €. Desserts de 9 à 13 €.
Ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 19h à 00h. Voiturier.

Chez Françoise
Aérogare des Invalides
75 007 Paris
Tél. : 01 47 05 49 03
Note : 14,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire