dimanche 29 mars 2015

Le Bistrot d'Yves - 75 017 Paris


Seraient-ils devenus fous ?

Exit le Yayin, et sa (bonne) cuisine Israélite (du casher pur jus), et bienvenue à Yves, un gourmet dans l'âme, « voltigeur » à ses heures (il saute en parachute, la preuve en est affichée dans ses toilettes), qui assurera toute la « maintenance » du service en salle, et, derrière le comptoir.
Côté déco, si l'ambiance se sera vu légèrement revisitée pour se recentrer sur les tons gris et Bordeaux (en attendant un plafond isolant pour les décibels), l'essentiel sera dans l'assiette. La poêlée forestière, des Eyregii (de la famille des cèpes), sur lit de brouillade d'œufs, toute en légèreté, le tartare de la mer, thon et saumon, au citron vert et Combava, et le gratin de courgettes et tapenade d'olives pimentées devraient combler les fans de cuisine simplement, mais efficacement exprimée ! « Du produit frais, et rien que » vous lancera Yves en évoquant notamment son maraîcher préféré … L'entrecôte, environ 250 gr, « Irish-cut » (une découpe dans la longueur) aux herbes, sa pomme paillasson, sauve Béarnaise, le confit de canard, ses pommes fondantes, et le tartare de bœuf (en forme de Dôme), ses frites fraîches, s'inscriront dans le soigné, sans toutefois verser dans la (grande) générosité ! Le mi-cuit caramel beurre salé, une « tuerie » selon Yves qui n'aura pas tort d'en être persuadé, la crème brûlée à la vanille des Îles et la tartelette citron et menthe (le dessert du jour) confirmeront l'idée selon laquelle un chef peux, même dans un (simple) bistrot de quartier, détenir une certaine maîtrise ! Il nous fallait vous le communiquer !
Notre dégustation de vins au verre : Menetou-Salon AOC Domaine Loye - rouge - 2012 et idem en blanc - 2013.
Marché du jour 21,50 € et plat du jour 16 €. Formules 24,50 € et complète 32,50 €. Entrée seule 8,50 €. Dessert seul 8,50 €.
Ouvert du Lundi au vendredi midi et soir, et le samedi soir.

Le Bistrot d'Yves
33, rue Cardinet
75 017 Paris
Tél. : 01 43 80 63 60
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire