dimanche 8 mars 2015

Pan - 75 010 Paris




Souvenir d'une autre époque ...

Que devra-t-on choisir la « version » inspirée par la divinité Grecque, ou celle suggérée par le pain (en Espagnol), ou la poêle (en Anglais) ? Peu importe, si je puis dire, puisque l'essentiel sera ailleurs ! 
L'idée même d'un concept « initié » par Cédric Naudon, un homme d'affaire d'origine Marocaine très « décrié » ces derniers temps par une certaine presse pour son audace et son côté (jugé) « bling-bling » (par certains), aura fait son chemin au point de (commencer à) voir le jour dans la rue Martel, au cœur du Xè arrondissement, rue à laquelle il aurait, en quelque sorte, décidé de « redonner » vie ! L'ancienne lustrerie Gardière Frères, un établissement du début du XIXème à la façade (noire) « bois brûlé », toute de lettrines dorées affichées, parquet craquant à souhait, et lustres à pampilles, souvenirs d'une époque où le lieu « œuvrait » dans la plus grande clarté ! Ceci ne voulant (véritablement) pas dire qu'aujourd'hui on ne fonctionnerait pas dans la limpidité. Les murs auront beau afficher un état de « décrépitude » voulu et revendiqué, on ne saurait leur en vouloir ! La machine Berkel (n°126992, donc vraie) marchera sans discontinuer, histoire de trancher les salaisons artisanales (du jour) présentées sur planche. 
La poularde, polenta crémeuse et trévise, et le lieu jaune, pommes de terre, câpres et olives hachés menu (à l'ardoise du midi), s'inscriront en une cuisine certes décrite comme en liberté, doublée, dira-t-on, « d'un hommage à la mémoire métissée des Siciliens » … Malheureusement, si le savoir-faire du chef, Omar Koreteim, ne fera pas trop de doute, les (pro)portions se révéleront, pour le moins, congrues ! Et l'on aura, malgré tout, quelques difficultés à « envisager » vraiment leur pouvoir de séduction ! Idem s'agissant de la pomme rôtie à l'amande, à la mesure d'une mignardise et qui n'aura pas le charme ravageur (on dira les choses comme cela) tout comme la panna cotta, bien que plus généreuse, ne méritera pas qu'on lui imposât la présence d'agrumes ! Quel dommage que de ne point l'avoir laissé s'exprimer au naturel !
Notre dégustation de Champagne et vins au verre : Champagne Laherte Frères - Blanc de Blancs - Ultradition et Vino Bellotti Bianco - Domaine Giachino Primitif - 2013.
Ardoise midi formules 19 (entrée/plat) et 23 € (entrée/plat/dessert).
Ouvert du mercredi au vendredi, déjeuner de 12h à 14h et du mardi au samedi, dîner de 19h à 22h30.

Pan
12, rue Martel
75 010 Paris
Tél. : 09 50 82 02 94
Privatisation et réservation : Vincenzo Raimondo 06 70 78 89 29 /vraimondo@lajeunerue.com
Note 12,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire