dimanche 29 mars 2015

Saperlipopette ! - 92 800 Puteaux


Commis d'office …

Ce devait-être le pari un peu fou d'un « trublion » cuisinier (un peu déjanté, avouons-le) issu de la téléréalité, et de son « associé » (côté médias, mais pas sur le papier) Hakim Gaouioui, qui, tout comme le temps d'une gestation, aura mûrement évolué pour « naître » à Puteaux le 16 Octobre dernier (inauguration le 17 Novembre). 
En terme plus explicites, Norbert Tarayre n'en sera pas le propriétaire, mais il aura « associé », dixit l'intéressé « son image, et son nom, en tant que consultant pour former et diriger la brigade » ! Un point, c'est tout ! Aujourd'hui, c'est à Yoanne Flament et Kévin Mateos, les deux chefs exécutifs, de « veiller » au choix du bon grain !
Côté déco, le style lounge appuyé, bibliothèque murales en casiers révélés, fauteuils de velours gris souris sur parquet vieilli, table massive veinées et craquelées et caves translucides éclairées, sera de mise. On « goûtera » tout autant l'accueil de Rebecca, une Bordelaise « déplacée » sur la Capitale, qui se fera le chantre raisonnable d'un lieu au charme indéniable !
La terrine de lapin au foie gras assez « fermement » appréhendée, mais gustativement affirmée,
l'œuf bio mollet, émulsion au sel fumé, onctueux si ce n'est voluptueux, et la marinade Galanga, chop suey de légumes, ses trois (mini) gambas, mériteront une appréhension réfléchie et mesurée sans toutefois, navré de vous décevoir, atteindre des sommets ! 
Après une longue (beaucoup trop, environ ½ heure entre chaque plat) attente (certains pourraient d'ailleurs s'en offusquer, d'autant que le personnel trop nombreux, et pas assez « participatifs », fera défaut côté efficacité), la côte de veau, origine France, hyper rosée, bien épaisse (environ 300 gr), sa sauce moutarde, sa « pomme mousseline », le parmentier de canard braisé d'Auvergne, sa salade au magret fumé, et la volaille jaune en « croûte de moelle » comme ils disent, légumes à la sauce poulette moutarde (un peu lourde, soit dit en passant, mieux aurait valu, par exemple, des frites de panisse ou une mousseline de panais), il n'en faudra pas plus pour se caler sur une conviction, l'âme de Norbert Tarayre ne planerait-elle plus que sur la une de la gazette ?
Le choux à la crème, sa (mini) boule de glace vanille (parfaitement improbable entre pâte à choux et crème), noisettes caramélisées et caramel beurre salé, la bavaroise mangue, cœur coulant passion, certainement la plus aboutie, et la sphère chocolat, banane et fruits de la passion, pas si passionnante qu'on aurait pu l'envisager, feront montre d'un manque de subtilité évidente, nous laissant quelque peu perplexe ! On aura compris que l'image du chef « consultant » médiatisé serait ici outrancièrement utilisée jusqu'à figurer sur toutes les tables du lieu ! Si vous ne l'aimez pas vous serez servi ! Et que penser, alors, de l'édito « signé » par le chef trublion du paf ?
Notre dégustation de Champagnes et vins au verre : Nathalie Falmet - Tentation Rosée - Rosée de Saignée et Thienot Brut Rosé, Viognier Louis Chèze - 2011, Châteauneuf-du-Pape - Mont-Redon - 2009 et Chablis 1er Cru - Domaine des Malandes - 2013 et Saint-Julien - Étoile de Bacchus - 2009.
Menu Saperlipopette 48 €. Carte : Entrées de 16 à 18 €. Plats de 24 à 72 €. Desserts 10 €.
Ouvert tous les jours de 12h à 23h. Voiturier.

Saperlipopette !
9, place du Théâtre
92 800 Puteaux
Tél. : 01 41 37 00 00
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire