jeudi 14 mai 2015

Bistrot St André - 75 006 Paris


Un exercice chancelant !

Aujourd'hui, 1er Mai, fête du travail, et dépôt de gerbe à la statue de Jeanne d'Arc, nous on en profitera pour prendre la direction opposée, celle de Saint-Germain-des-Près, du côté de la rue Saint-André des Arts, pour découvrir un bistrot (semble-t-il) à la mode Parisienne, fauteuils et banquettes de velours rouge, tons lie de vin, rouille et sable, et applique de fer forgé, le tout (assez) joliment ordonné. Mais, à notre arrivée, à l'horizon point de clientèle ! Qu'à cela ne tienne, nous relèverons le « défi » d'une (relative) solitude qui ne nous offusquera nullement ! Seules quatre à cinq table égarées viendront s'y ajouter, qui du 1er Mai se seront émancipées ! Le saumon Gravlax en filet, fort honorable, les cuisses de grenouilles dit d'Escoffier d'origine totalement indéfinie (le mutisme du serveur en dira long), courgette, aubergine et carotte, ail et beurre, et le foie gras « Papy René » (du surnom de son grand-père), confiture d'orange, ne provoqueront aucun enthousiasme particulier, et nos papilles de rester insensibles ! 
L'entrecôte, environ 250 gr, ses haricots verts, ne brillera pas par sa « splendeur » même si on lui reconnaîtra une certaine présence (ça ne mange pas de pain). Le burger Bistrot, sauce foie gras, pommes sautées (assez) confortablement exprimé mais restrictivement concocté, et les quatre Saint-Jacques esseulées et poêlées du chef Yohann, risotto (au riz pas totalement idoine), empilé façon bouclier, l'exercice nous paraîtra on ne peut plus chancelant, si ce n'est risqué ! L'assiette de fromages (pas révolutionnaire pour un sou) nous interpellera au-delà de nos interrogations ! La Tatin « déclarée » par le serveur, maison, si peu renversante qu'on l'abandonnera à son sort (moi qui en suis pourtant fan), le baba au Rhum « noyé » (le mot est faible) de chantilly façon sarcophage de Tchernobyl, et la crème brûlée ( issue de chez Brake ?), ne passeront pas même la première étape d'une investigation que nous aurions souhaité constructive ! La déception sera de mise !
Notre dégustation de vin : Sancerre - Grande Réserve - 2013.
Formules 19,90 et 24,90 €. Menu du jour 14,50 €. Carte : Entrées de 8,50 à 16 €. Ravioles et pâtes de 16,50 à 19,90 €. Classiques de 17 à 29 €. Grillades du Bistrot de 16,50 à 25 €. Les marées de 17 à 29 €. Desserts de 7,50 à 12 €.
Ouvert tous les jours, midi et soir.

Bistrot Saint-André
36, rue Saint André des Arts
75 006 Paris
Tél. : 01 40 51 74 00 / 01 43 54 03 82
Note : 10,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire