dimanche 28 juin 2015

Le Courcelles - 75 017 Paris


Pas si sûr !

C'est là le parfait exemple de la brasserie à la mode Parisienne, non pas conservée dans son jus, mais revisitée à la façon de Monsieur Calmels fils, avec ses plafonds staffés, ses lustres de laiton « globuleusement » opaques en version dentellière, ses coins box, sa pendule style hall de gare, et son zinc pour les habitués. 
C'est la terrasse en cette période pré-estivalière qui donnera le « la », et tout le monde de s'y précipiter ! Une tomate, on ne peux plus basique, pas une Noire de Crimée, pas une cœur de bœuf, non, mais une simple « grappe », son pesto « sec », sa mozzarella boudeuse, et un foie gras de canard de la maison Divay, certes intéressant, mais « mesquinement » proposé, ne révolutionneront pas le (petit) monde bistronomique, loin s'en faut ! Le demi magret de canard requis bleu, « livré » (quasi) à point, ses haricots verts (frais ?), et le tartare de bœuf, huile d'olive, viande hachée « sortie de la barquette » comme le précisera le serveur, ne réussiront pas à dérider nos papilles, pas même à leur extraire un rictus ! Seule la salade (dite) Niçoise, haricots verts, riz (une hérésie !), thon, anchois, œuf dur, tomates cerises et salade, s'en tirera sans trop d’égratignures, passable et assimilable qu'elle sera !!! 
Sachez, chef, qu'elle ne doit contenir aucun légume cuit, et que vous avez omis l'essentiel, à savoir les olives noires AOC de Nice, mais aussi le mesclun Niçois, sans omettre les artichauts violets, la févette du Pays, le cœur de céleri, le concombre et (facultativement) quelques « feuilles de basilic », rien de moins ! Ça fait beaucoup ! Et, même si l'aspect dessert tentera de leur venir en aide, force sera de constater que la banalité se sera définitivement installée ! La tarte aux fraises et le crumble aux pommes ne feront pas mieux que la boulangerie-pâtisserie du coin de la rue (et encore, là, je suis injuste avec la dite boulangerie), à condition que cela fut encore maison, bien sûr !
Carte : Entrées de 6,50 à 15 €. Tradition et snack de 13 à 15 €. Salades composées de 15 à 16 €. Marie et Louise 13 € (enfant). Poissons de 23 à 28 €. Viandes de 19 à 34 €. Semainier de 19 à 23 €. Fromages de 8 à 15 €. Desserts de 9 à 11 €.
Ouvert tous les jours, midi et soir.

Le Courcelles
94, Boulevard de Courcelles
75 017 Paris
T2l. : 01 47 63 23 52
Note : 10/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire