jeudi 23 juillet 2015

Au RDV des Camionneurs - 75 001 Paris


J'ai « croqué » un chef …

Serait-ce la (grande) proximité du Palais de Justice voisin (sur l'Île de la Cité), face au Pont Neuf, et à la statue équestre du « Vert Galant » (le Roi Henri IV), qui ferait le succès (non démenti) de ce bistrot-gastro conçu et drivé par Azur, la fille de son père, Patrice Hardy, le chef (ex propriétaire de la Truffe Noire à Neuilly) ! 
Peut-être bien avec tous ses ténors du barreau (mais pas que) !
L'ambiance toute de gris souris (ou acier selon les appréciations), miroirs et guéridons orangés, banquettes turquoises style Américain des fifties, casiers à vins (sélectionnés par Azur et son papa), et (mini) mezzanine pour les amoureux, cultivera le cocooning et l'aérien avec une hauteur sous plafond (très) appréciable où de grosses ampoules électriques assureront l'essentiel de l'« énergie » visuelle … 
Mais ce qui primera, indéniablement, ici c'est Patrice Hardy qui vous en parlera le mieux avec les mots pour le dire, et pour convaincre, le produit et rien que.
Il ne tarira pas d'éloge sur « son » ami Daniel Guillon du côté de Nîmes, ce producteur de tomates seul, selon lui, à concevoir une aussi belle variété de « fruits du soleil », et sur un certain Alain Cohen à Rungis !
La terrine de foies de volailles, chutney de fruits, toute en naturel et saveur, la salade de tomates de (toutes les) couleurs, sa Burrata fondante, filet d'huile de basilic, tout à la fois théâtrale et réservée, et le tartare de daurade fraîche en mini dés, concombre et vinaigrette Thaï, s'exprimeront avec un accent de sincérité et d'authenticité généreusement exprimé. Le saumon froid Gravlax, ses mini pommes de terre tièdes, le vitello tonnato, sa roquette, ses copeaux de Parmesan, et le double filet de bar, sa sauce vierge à l'orange, ses olives noires, ne désavoueront pas le savoir-faire d'un chef qui saura pourtant se remettre en question. L'aspect gourmandises ne « contredira » pas nos espoirs et l'on ne s'aventurera pas franchement avec un trio de sorbet (fraise, citron, et framboises), une crème brûlée à la pistache et une omelette Norvégienne, le tout conçu maison, se félicitera Azur lorsque nous lui en poserons la question !
Le soir on peut jouer à la pétanque sur la Place Dauphine, avec saucissonnade et apéritif (boules de pétanque à votre disposition).
Menus semaine 24 et 32 €. Menu petit camionneur 12 €. Carte : Tout de suite de 9 à 28 €. Plats de 20 à 30 €. Assortiment de fromages fermiers 15 €. Gourmandises de 8 à 10 €.
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

Au Rendez-vous des Camionneurs
72, Quai des Orfèvres
75 001 Paris
Tél. : 01 43 29 78 81
Note : 13,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire