lundi 16 novembre 2015

Le Dôme du Marais - 75 004 Paris




Un doux instant de félicité gustative !

Vous connaissez certainement le Mont de Piété initié sous le règne du Roi Louis XIII, devenu au jour d'aujourd'hui le Crédit Municipal ! 
Mais vous n'êtes pas sensé connaître l'ancienne salle des ventes érigée durant la période précédent la révolution par les architectes Charles-François Viel et Antoine-Jacques Payen, à laquelle notre table du jour aura cru bon de joindre sa destinée !
Son côté coupole à décor de caissons et rosaces (un oculus diffuse un éclairage zénithal), puis dans les années 1850/80, à l'époque d'Eiffel, de verre et de métal, après avoir abrité les ventes aux enchères jusqu'en 1930, versera, en 1981, dans la gastronomie. Calé dans les banquettes et fauteuils de velours noir gansé d'or, un œil rivé vers la perspective de miroirs, nous voilà partis en une dégustation sans concession suggérée par l'un des maîtres du lieux, Yohann Aicardi. Le velouté de cèpes, (brisures de) châtaignes caramélisées et chantilly Tonka, impérialement interprété, le foie gras maison chapelure de thé vert, son chutney épicé de pommes, tout en volupté, et la Burrata (la saison idéale), ses tomates rôties, sa poêlée de girolles, et ses figues fraîches, ne démentiront pas le réel savoir-faire d'un chef, Alexandre Boyenval, totalement empreint de son art ! 
Le millefeuille de daurade Royale, sa tombée d'épinards au kumquat, beurre de mandarine Impériale, pipette d'huile d'olive infusée au gingembre, tout en justesse, le tartare de bœuf au couteau façon « Loc Lac », ses pommes de terre sautées, et le château filet impeccablement saisi, son jus corsé cacao-gingembre, son écrasé de pommes de terre, nous la joueront séduction ! L'instant des desserts révélera une belle recherche tant au niveau de l'esthétisme que des saveurs ! 
Le cheesecake pommes acidulées, émulsion Manzana, coulis citron, à notre avis le moins abouti (mais ceci reste affaire de goût), la crème brûlée sur lit de poire rôtie au Gewurztraminer, son sorbet, quant à elle beaucoup plus séduisante, et la bombe chocolat, cœur glacé verveine, son chocolat mousseux chaud Valhrôna en cascade, une « tuerie » à ne pas mettre entre toutes les « dents », clôtureront un doux instant de félicité gustative que l'on aurait pas imaginé, là, au cœur même du Mont de Piété !
Notre dégustation de vin : Beaume « Clos du Dessus des Marconnets » - Domaine Loïs Dufouleur - 2011.
Déjeuner du jour : Plat 18 €. Formules 25 et 29 € (entrée + plat + dessert). Carte : Entrées de 10 à 18 €. Poissons de 22 à 32 €. Viandes de 22 et 34 €. Fromage de saison 12 €. Desserts maison de 9 à 12 €. Formule Brunch 30 €.
Ouvert le midi et après-midi du vendredi au dimanche ainsi que le soir du mercredi au dimanche. Service voiturier à votre disposition.

Le Dôme du Marais
Restaurant & salon de thé
53, bis rue Des Francs Bourgeois
75 004 Paris
Tél. : 01 42 74 54 17
Note 15/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire