lundi 30 novembre 2015

Le Sergent Recruteur - 75 004 Paris


Sans qu'elles n'y trouvent mot à redire !

Vous connaissiez (peut-être) le « Sergent Recruteur » version Cédric Naudon, vous allez découvrir celle de Malika et Michel Puren, déjà « repreneurs » de l'Orangerie de Jean-Claude Brialy, un peu plus loin, face à l'église Saint-Louis ! 
Un lieu historique déjà totalement revisité niveau déco par son prédécesseur, tout en poutraisons blanches, fauteuils et banquettes vert émeraude, pierres apparentes, avec vision directe sur les cuisines où le chef, Matthieu Révol, œuvrera en toute indépendance, Michel Puren lui laissant un total « libre arbitre » ! Malika assumera à elle seule le service du midi, ce jour-là assez light au demeurant (jour de commémoration du 27 Novembre).
Sur un fond musical susurré, les quelques trois à quatre tables occupées se verront « récompensées » … Les six huîtres Gillardeau n°3 sur lit d'algues lovées, le marbré de foie gras au pain d'épices, fort respectueux côté alliance des saveurs, et le velouté des bois, châtaigne, cacao, crème de marron, voluptueusement interprété, avec une pointe d'acidité qui surprendra (du céleri), ne laisseront aucun doute s'installer, l'expérience méritera d'être vécue ! 
Le bœuf de Galice, taillé en tronçon dans l'entrecôte, sa purée (légèrement) crémeuse, ses champignons de saison, le pigeon de l'Aveyron entier découpé, toast de Bertile, mousseline de céleri, jeunes légumes, cuisses et ailes entremêlées, et la selle d'agneau des Drailles, farcie aux blettes, en médaillon, son duo de purées, haricots rouges et épinard, s'inscriront dans le respect du produit et l'esthétisme malin ! 
Pas de minimaliste outrancier, ni d’extravagance frisant le délire, mais une jolie approche de mets s' inscrivant dans le respect ! Le chef pâtissier, Christian, se laissera aller en une crème brûlée, crème de pruneaux et pain d'épices, un millefeuille caramel, chocolat et fève Tonka, une Tatin de mangue, mousse passion, sa tuile au gingembre, à mon humble avis la plus aboutie, et un « gros » macaron coco, poivre de framboise, mangue et passion, qui s'imposeront à nos papilles sans qu'elles n'y trouvent mot à dire !
Notre dégustation de vin au verre : Chablis 1er Cru - Fourchaume - La Chablissienne - 2013, Château de Santenay - Mercurey 1er Cru - Les Puillets - 2011.
Menu du Sergent 45 € (entrée + plat + dessert) ou 25 € (1 plat du menu accompagné d'un verre de vin). Carte : Entrées de 17 à 90 € (Caviar Maison Ultreïa osetra grand cru). Poissons de 40 à 42 €. Viandes 40 € La balade d'Automne 29 €. Fromages 15 €. Desserts de 10 à 14 €.
Ouvert du mardi au jeudi, de 19h à 23h, et du vendredi au samedi, de 12h30 à 14h et de 19h à 23h.

Le Sergent Recruteur
41, rue Saint-Louis en l'Iles
75 004 Paris
Tél. : 01 43 54 75 42

Note : 14/20

1 commentaire:

  1. Très beau restaurant, jolie déco chic. Accueil très sympathique et service aux petits soins. Quant à la cuisine, excellente, un vrai régal pour les papilles et les yeux. L'endroit qu'il ne faut pas râter.

    RépondreSupprimer