lundi 25 janvier 2016

Les Affamés - 75 002 Paris


Fort respectable au demeurant !

Pour les fans de petites (et plus grandes) faims, l'établissement d'Angel, après avoir penché vers la sandwicherie « haut de gamme », aura totalement bifurqué de sa route des débuts, vers le burger de luxe, puis, depuis Septembre 2015, vers une cuisine simple mais (relativement) élaborée à base de produits frais issus de petits producteurs des Yvelines ! 
La pierre apparente, la brique, et les poutraisons, seront de la partie, et ce n'est pas Juliette, la (petite) Pitt Bull frétillante de la maison, qui nous détrompera ! L’œuf parfait, chorizo de cochon Ibérique, purée de poivron rouge, et shiitake, le velouté de carotte et potimarron, ses petits croûtons aillés et cubes de Comté, et la salade de légumes cecina et Parmesan, s'exprimeront en toute simplicité, mais dans le soigné ! La blanquette de veau (sans farine) à la moutarde de Meaux, carottes fanes et champignons de Paris frais, les lentilles façon petit salé, saucisse de Morteaux et palette de porc, et le bœuf Bourguignon, carottes et champignons de Paris, lard fumé, se caleront sur un mode d'appréhension fort respectable au demeurant. Bravo chef, nous avons apprécié ! 

Côté dessers, la panna cotta à la vanille des Indes, coulis de pêche blanche-citron et fruits exotiques finement et justement interprétée, le crémeux au chocolat-praliné, sa pluie de noisettes du Piémont (AOP) onctueux et généreux, le choux praliné, tout en rondeur, la tarte au citron déstructurée et le baba au Rhum Vieux, sa crème fouettée, voilà bien là ce que l'on peut appeler de la bel ouvrage !
Notre dégustation de vin au verre : Domaine Laborde Rully - 2013.
Menus déjeuner 19 € (entrée + plat ou plat + dessert), et 22 € (entrée + plat + dessert).
Ouvert lundi de 12h à 15h. Du mardi au vendredi de 12h au 15h et de 19h à 22h. Samedi de 19h à 2h.

Les Affamés
Cantine Gastronomique
7, rue Saint-Augustin
75 002 Paris
Tél. : 01 42 60 22 80
Facebook Les Affamés
Note : 13/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire