dimanche 7 février 2016

Boutary - 75 006 Paris


Le summum du glamour ?

Avoir la possibilité de venir ici déguster du caviar de 1er choix, en un espace cocooning à souhait, c'est déjà un privilège ! Mais, Charles de Saint-Vincent, le maître du lieu, ne se sera pas arrêté en si bon chemin ! 
Depuis qu'il aura ouvert cet endroit « magique » dans l'âme il y a à peine quelques jours, une certaine clientèle pousserait prudemment la porte de la façade rouge Garance (visible entre toutes) histoire de découvrir … l'inconnu ! Marlène Dietrich, Franck Sinatra, Picasso, Marilyn Monroe ou Christian Dior, n'auront jamais varié sur ce goût prononcé du Caviar, l'arme de séduction des Princes, et des Tsars ! 
Et, depuis le XIXème siècle, cela ne change véritablement pas ! Depuis la Baronne Marie-Élisabeth de Saint-Vincent, la maison Boutary se plairait à servir les meilleures tables ! Summum du « glamour », et du luxe, le caviar le demeurera jusqu'à devenir le « pêché mignon » des connaisseurs ! Les poutraisons, l'alliance de rouge (Glamour), et du blanc immaculé, les lustres baroques tamisés, le comptoir noir satiné, les miroirs luminescents, tout, ici, s'inscrira dans le feutré, si ce n'est le discret !
 Le tourteau et caviar Boutary, guacamole, eau de tomate au piment doux de la Vera, le carpaccio de veau, condiments, et citron caviar, œufs de caille mollets, vieux Parmesan, et la pomme de terre au caviar Boutary, beurre d'algue, fumée au bois de hêtre, crème aigrelette, s'inscriront en un luxe de bon aloi, mais, également, à mon humble avis, en un manque de générosité suffisamment révélateur pour ne pas être occulté ! Du caviar, certes, mais, avec modération ! 
La pluma Ibérico di Bellota à la plancha, sauce réglisse, légumes de saison glacés, jus de perle à l'épine vinette, et les noix de Saint-Jacques snackées, fregola sarda cuisinée comme une paëlla, dénoteront, bien que judicieusement appréhendés par la chef, Rangama Kelly, la même absence de magnanimité ! 
Le dessert unique (du jour) ne comblera certes pas les accrocs de pâtisserie ! Ce jour-là, les deux petits choux à la crème vanillée de Madagascar auront bien du mal à nous convaincre, un constat regrettable qu'il ne faudrait surtout pas prolonger !
Notre dégustations de vins au verre : L'Agapé - Expression Vincent Sipp - Riesling Riquewhir – 2014, et Domaine de la Garenne - Mâcon - Azé - 2014.

Formule Caviar Express 49 € (Petit plat signature au Caviar Boutary, plat, dessert). Le soir tapas gastronomiques de saison. Formats originaux de 68 à 228 € (caviar-Plat). Carte : Petits plats au caviar Boutary de 19 à 24 €. Assiettes à partager ou pas de 14 à 18 €. Déjeuner des saison : Entrées 14 €. Plats 22 €. Fromages et douceur 8 à 9 €.
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 15h et de 19h30 à 01h. Cocktail Week. Épicerie

Boutary
Restaurant/Bar à Caviar
25, rue Mazarine
75 006 Paris
Tél. : 01 43 43 69 10
www.boutary.com / Facebook
Note : 13,5/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire