dimanche 3 avril 2016

Iguana Batignolles - 75 017 Paris



Du moelleux à souhait !

Dans le prolongement de la rue de Rome, juste où s'arrêterait le boulevard Pereire et l'ancienne voie de chemin de fer, il est un nouveau quartier tout récemment surgit de terre, qui abriterait (depuis juin 2015) une brasserie à la mode lounge, toute de noir et or « vêtue », faïences « zébrées », et fauteuils de velours cloutés, de quoi se laisser aller en une saine et franche dégustation !
L'avocat, crabe, huile d'olive et citron vert, généreux et assez voluptueux, le tartare de saumon, vinaigrette, mangue épicée, savamment interprété, et les nems de poulet Thaï, feuilles de sucrine et menthe fraîche, fidèles à eux mêmes, voilà bien une entrée en matière soignée ! Le pavé de saumon à la plancha « rosé » à cœur, ses haricots verts frais, le « tigre qui pleure », un onglet mariné, environ 250 gr, épais, grillé, sa purée maison, et le club sandwich au poulet, ses frites allumettes, tout cela s'inscrira en un savoir-faire fort apprécié ! Côté dessert, la panna cotta mangue et lait de coco, la Tatin au naturel, la brioche perdue XL, son filet de caramel beurre salé, et le cheesecake en version U.S hyper vaporeux, voilà bien une manière de boucler un bel instant passé, là, calé en un fauteuil moelleux à souhait !
Notre dégustation de vins au verre : La Chapelle de Venenge Brouilly - 2013, Château Chante l'oiseau - Sauternes - 2012, et Pouilly Fumé - Jean Pabiot - 2014.
Formules midi et soir du lundi au vendredi (uniquement sur ardoise) 18 et 22 €. Menu benjamin 12 €. Carte : Entrées de 7 à 14 €. Salades copieuses de 14 à 17 €. Les burgers de 2 à 18 €. Les plats de 15 à 20 €. Fromages de chez Cindutier à Cézens de 7 à 14 €. Desserts de 7 à 9 €.
Brunch du dimanche (de 10h30 à 16h) 25 €. Ouvert tous les jours de 9h à 00h, service continu. Happy Hours tous les jours de 17h à 21h.


Iguana Batignolles
20, rue Severiano de Heredia
75 017 Paris
Tél. : 01 58 57 98 48
www.iguanacafebatignolles.com
Note : 13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire