lundi 12 mars 2018

Ô'Bocal - 13 100 Aix-en-Provence



Quand je suis rentré à polytechnique !

Exit donc le petit Libanais tout poussiéreux et décrépi qui somnolait là à deux pas de la fontaine de la place des Augustins, et bienvenue à Jean-Yves Renaud, un Sud Africain d'adoption qui par le biais de son fils Nicolas, se verra déjà implanté à Aix, rue de la Verrerie, avec le Garage, un burger version luxe qui aura acquis une belle réputation ! 
Comme dira Jean-Yves venu épauler son fils, c'est un challenge qu'il aura ici décidé de relever tel un défi tout simplement parce que ce concept n'existait pas ! De la déco il n'aura pas fait totalement table rase, histoire de se conformer aux critères imposés par la Municipalité, une devanture immaculée, des carrelages muraux façon bois cérusé, des pierres apparentes revisitées en argenté ou en turquoise, et deux bocaux habités par un « combattant » mâle et femelle, un poisson pas tout à fait rouge, le « jouet » du boss qui aura choisi de donner au lieu le nom de l'aquarium tout en rondeur ! La brandade fraîche maison du matin, gratinée, toute en excellence, la salade du Bocal, thon mi-cuit sur lit de salade mêlée, haricots verts frais, œuf dur, tomates cerises et pomme de terre tiède, tout en générosité, et le Ceviche de thon mariné au citron, avocat, tomate et oignons, bien équilibré, il sera bien malaisé de prendre ces mets en un quelconque défaut ! 
Mais, ici, le « clou du spectacle », si je puis dire, ce sera l'étal du poissonnier, à l'entrée, issu d'un fournisseur en relation avec différentes criées, du poisson livré au moins deux fois la semaine, la garantie d'une fraîcheur hors pair, de quoi rameuter une clientèle de passionnés ! Ce jour-là, du thon Albacore, du lieu jaune Atlantique nord, du saumon Label Rouge Écosse, de la truite de Norvège, et de la daurade en filets levés, juste grillés, ses deux accompagnements au choix, riz, écrasé de pomme de terre, patates douces, ratatouilles (maison), flan de légumes (maison), ou risotto crémeux aux champignons, outre deux sauces au choix, celle du Bocal, la Méditerranéenne, la vierge, la pesto et la Hollandaise, de quoi faire varier et agrémenter les saveurs ! 
En tout cas, tout fera ici référence à l'excellence de produits fort justement appréhendés qu'un chef discret, sans curriculum particulier, saura impeccablement révéler ! Du côté des douceurs, la brioche perdue, coulis de caramel beurre salé, le sablé mousse mascarpone au citron vert, sa poire pochée, et la mousse au chocolat, le tout maison, s'inscriront dans le fort bien élaboré et soigné, une qualité que nombre de tables Aixoises seraient bien inspirées d'imiter !
Notre dégustation de vins au verre : Premium Casanova Blanc de Noirs - Niellucciu - 2016, Domaine Fiumicicoli Corse Sartène - 2016, Château de Fonscolombe - Le Domaine - vin Bio - 2016.
Plat du jour + café 15 €. Plat du jour + dessert + café 19 €. Semainier. Carte : Poissons à choisir à l'étal (fonction de la pêche) de 18,50 à 22 €. Entrées de 11 à 16,50 €. Soupe maison du Bocal et sa rouille de 14 € (entrée) à 22 € (plat). Les Poke Bowls (plat Hawaïen) 18 €. Desserts maison de 5 à 6,50 €.
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

Ô'bocal
10, rue Victor Leydet
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 07 88 13 83 29
Instagram
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire