dimanche 6 mai 2018

Pointe Noire - 13 100 Aix-en-Provence



Comme quoi les miracles existent !!!

Vince, le nouveau directeur du lieu, ancien maître d'hôtel de Mathias Dandine, aura repris les rênes de cette enseigne un peu tombée dans le « côté obscur de la force », celle d'un chef pourtant doué, Alexandre Mazzia, l'« ex » du Ventre de l'Architecte à Marseille (vous savez, dans l'immeuble le Corbusier), actuel boss étoilé du AM au quartier du Prado, dont le frère, Jean-Laurent, aura jeté le tablier d'autant qu'il ne faisait vraiment pas montre d'affabilité, d'aucuns s'en souviendront ! 
L'endroit avec Vince reprendra des couleurs ! Exit donc les rideaux noirs tirés comme s'il s'agissait des pompes funèbres réunis, l'ambiance glaciale à souhait, sans aucun état d'âme, qui, au gré des idées de Vince, se métamorphosera et retrouvera le « chemin de la vie » avec l'ouverture d'une terrasse en avancée, ses vingt places disponibles pour les belles journées d'été ! Les (frites de) panisses, sa sauce au yaourt chaud et épices, et la grosse pomme Dauphine (à partager), sa Béarnaise aux algues Montbéliard, feront montre d'un savoir-faire sans faille, celui de Dorian Bérard, un tout jeune chef, issus de l'école Ferrandi de Paris et ayant œuvré six mois chez son « mentor » Alexandre Mazzia. Les artichauts beurre blanc aux fruits de la passion, tuile au parmesan, les asperges vertes, œuf parfait, cuit à basse température, sauce Hollandaise au miso blanc, et le tartare au couteau de Pressa Ibérique, noix de cajou, noisettes, jeunes pousses, s'inscriront dans une excellence inventive et une spontanéité niveau créativité. 
Le merlu aux petits pois frais, pamplemousse, croustillant de céréales toasts, l'agneau (provenance indécise, et fermeté un poil trop affirmée), sa printanière de carottes, petits navets à la Marjolaine, jus excité, et la joue de bœuf confite, lentilles au jambon Cinco Jotas, ne désarmeront pas et l'on sentira quelque part poindre un succès qui ne saurait tarder ! L'aspect desserts de cette table atypique, versera en fraise espuma de mozza, meringue café-sarrasin, crémeux chocolat, sirop d'érable, et tabasco vert et churros au sucre de Badiane, émulsion pralinée, un savoir-faire qui demeurera toutefois à peaufiner ! Une adresse qui devrait faire reparler d'elle, mais cette fois-ci en bien !
Notre dégustation de vins au verre : Kritt - Pinot Blanc - Marc Kreydenweiss - 2016, Incognito, E.Gagnepain D.Risoul - Rouge - 2014, Château des Roques - Cuvée Blanche - Vacqueyras - 2015.
Carte : Formules déjeuner (uniquement à l'ardoise) 21 € (entrée + plat ou plat + dessert), 26 € (entrée + plat + dessert), 32 € (entrée + plat + dessert). Formule dîner (uniquement à l'ardoise) 32 € (entrée + plat + dessert). Les satellites, portion à partager en apéritif, de 9 à 25 €. Entrées de 15 à 21 €. Plats de 22 à 27 €. Desserts de 8 à 12 €.
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir. Terrasse extérieure.

Pointe Noire
Bar à mets
37, place des Tanneurs
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 92 71 35
Note : 14/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire