lundi 2 mars 2020

La Bastide Saint Antoine - 06 130 Grasse




De quoi émouvoir sa belle !

A 13h presque sonnantes nous voilà bien décidés à fermer la porte de notre suite Auribeau pour descendre vers l'antre des chefs Chibois et Barberot (son chef « confident », celui qui mérite désormais toute sa confiance), une table avec vue sur la vallée et le quartier Saint-Jacques, et nous voilà bichonnés par un personnel aux petits soins prêts à nous faire passer un week-end de Saint-Valentin d'anthologie !
La rose rouge sur la table sera de rigueur et le flacon d'huile d'olive « d'ici » lui fera de l’œil, de quoi émouvoir la belle !

L'assiette de marbre sa focaccia au thym, gaufre à la crème de châtaigne, condiment à la riquette et croustillant de sarrasin, crème de céleri et thon, s'associera volontiers à une huile d'olive légère à souhait ! Le foie gras aux épices, ses pains moelleux et croustillants au sarrasin, son chutney de clémentine et combava (assez acidulé), mènera le bal dés l'ouverture en un tourbillon de saveurs on ne peut plus compatibles, du grand art assurément ! Le papillon de langoustines et caviar Osciètre, émulsion d'orange et pamplemousse à l'huile d'olive et basilic « d'ici », tout en saveurs acidulées, et le chou dans tous ses états, truffé de bonheur, châtaignes torréfiées et croquant de chou rouge, une jolie révélation, notre chef ne s'en laissera pas compter qui osera les alliances même si elles se révéleront parfois un peu osées voire risquées ! A ce stade de l'évolution de notre « périple gastronomique », il est utile de préciser que nous aurons eu là l'association du menu Saint-Valentin décliné en 5 plats dégustation et de la carte « classique » !

Les langoustines amoureuses rôties et leur arc en ciel de légumes et fruits, jus de légumineux acidulés, une perfection assumée par le chef Barberot, son duo de Saint-Jacques en cru et cuit, condiment de céleri branche, citron ou iodé aux algues et jus végétal, frais et savoureux, son tendre de persillé de bœuf, pommes de terre amandine confites aux aromates, cresson en Royale et salade rafraîchie aux jeunes cébettes, un met pour les initiés, et la selle d'agneau parfumée au tandoori et romarin, douceur de carottes aux agrumes en toute simplicité, il sera bien malaisé de prendre en défaut une cuisine si bien orchestrée ! L'assiette de fromage, Brie truffé, sa brioche à la truffe, salade amère mêlée, aurait mérité d'un soupçon de générosité en plus celui qui fait que l'on n'hésite pas à s'inscrire soi-même dans le raisonnable. Le cœur amoureux chocolat-gingembre, praliné au grué de cacao, sorbet mangue et passion, et le chocolat Tutakalum aux éclats de noisettes, brownie à la fève de Tonka et caramel, glace praliné, marqueront cet instant d'une croix blanche qui clamera haut et fort l'identité culinaire du chef !
Notre dégustation de vins au verre : Champagne Philipponnat - Royale Réserve Rosé Brut, Chablis Premier Cru - Montmain - Domaine Pinson Frères - Rouge - 2018, Disznoko - Blanc - Inspiration - 2017 et Château Vieux Maillet - Pomerol - 2008.
Carte : Entrées de 65 à 85 €. Poissons de 80 à 90 €. Viandes de 70 à 85 €. Fromages 30 €. Desserts 28 €.
Menu Saint-Valentin 185 €/personne (7 plats).
Ouvert tout les jours, midi et soir.

Restaurant La Bastide Saint-Antoine Jacques Chibois*
Relais & Chateaux
Les Grandes Tables du Monde
48 Avenue Henri Durant
06 130 Grasse
Tél. : 04 93 70 94 94
Facebook / Instagram
Note : 15,5/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire