lundi 30 septembre 2019

Farniente chez Ju à Molegès


La Provenço à Arles


Théatre Armand à Salon de Provence


Café des Arts - 13 300 Salon de Provence




Un don pour manager !

Ne pas connaître les bienfaits du Café des Arts sur les Salonnais, ne serait-il pas perçu, ici, telle une offense sans atteindre là le paroxysme de la « bienpensance » Salonnaise (nous ne polémiquerons donc pas), il nous faudra bien reconnaître à Frédérique, la maîtresse du lieu, un don pour manager son B.B ! L'ambiance bistrot-grillade sur la braise s'imposera sans que l'on puisse la contester ! Le tartare de thon rouge et celui au saumon, filet de citron vert, tout en naturel, le fish & chips, sa pomme de terre à la braise, sa sauce tartare maison, on ne peut plus généreux, et l'onglet de bœuf au feu de bois (à la braise serrait-on tenté de préciser), sa pomme de terre à la cendre, son beurre maître d'hôtel maison, voilà bien comment on s'attribue la fidélité de nombre de clients ! Côté dessert, la Tatin aux pommes, sa boule de glace vanille et la tarte au citron meringuée, le tout maison précisera Frédérique, me feront toutefois émettre un léger bémol quant à leur initiation du jour, la texture et la saveur auraient plutôt tendance à laisser penser qu'elles avaient vécu un peu plus que 24 heures depuis leur conception ! On imaginera tout de suite une erreur de la serveuse, ou en cuisine, mais absolument pas une volonté délibérée ! Ceci étant, rien que pour voir Frédérique face à son grill préparant indéniablement ses grillades, ça vaudra le détour !
Ma dégustation de vins au verre : Domaine de Survane 1884 - Rouge - 2017, et Château Petit Sommailler - Côteaux d'Aix - Rouge - 2015.
Ardoise de 17 à 19 €. Formule midi 15 € (entrée + entrée ou entrée + dessert). 16,80 € (entrée + plat), 15,80 € (entrée + plat), 18 € (plat + dessert), 27 € (entrée + plat + dessert + 1 verre de vin ou café). Menu enfant 11 €. Suggestions à la carte de 15 à 19,90 €. Desserts de 5 à 7,50 €.
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Terrasse extérieure.

Café des Arts
20 place Crousillat
Fontaine Moussue
13 300 Salon-de-Provence
T2l. : 04 90 56 00 07
Note : 13,5/20

Fontaine Moussue à Salon de Provence


jeudi 26 septembre 2019

Angelots de la statue de Adam de Craponne a Salon de Provence


La Table Marocaine - 13 300 Salon de Provence




Elle nous la jouera simplicité et efficacité !

Le royaume du Maroc se serait-il invité à Salon-de-Provence ? On serait tenté de le croire avec cette petite « Ambassade » lovée à deux pas de la fontaine Moussue, et face au Café des Arts, un petit coin de paradis mauresque au cœur de la cité de Nostradamus ! Devrait-on y voir comme un présage ? L'ambiance de fauteuils de velours (presque) doré, de photos du Maroc ancestral et de lampes ou appliques typées, ne trompera pas. Ici, vous êtes bien chez Aïcha, Latila, Bouchra et leur maman Fatima, une cuisinière (elle n'apprécierait pas que nous l'appelions chef), qui au lieu de se limiter à régaler ses enfants, vous régalera bien au-delà de vos attentes. La pastilla au poulet, cannelle, amandes et sucre glace, un réel bonheur, ne saurait être contestée, ce sera du parfait ! Fatima nous la jouera donc simplicité et efficacité. Au premier coup d’œil, je saurai reconnaître à sa pastilla des vertus insoupçonnées !

 Le tajine d'agneau aux abricots et amandes, fumant de plaisir et le couscous d'agneau aux légumes, semoule fine, sa souris d'agneau, tout en générosité et saveurs€ d'Orient, comment résister à ce « voyage » par dessus la Méditerranée dont nous rapporterons quelques merveilleux souvenirs ! Côté dessert, si la pastilla au lait feuilleté aux amandes façon « mille-feuilles », sa crème Anglaise, n'aura pas, si je puis dire, le mérite de me faire grimper au tapis (Marocain), a contrario, le thé gourmand, son trio de pâtisseries Orientales « Made in Fatima », s'inscrira dans la finesse et la vraie suavité ! Merci à toute la famille pour cet instant de (réel) bonheur !
Notre dégustation de vin : Domaine Toulal - Cuvée Nouria - Guerrouane - rouge - 2017.
Carte : Entrées froides et chaudes de 6 à 10 €. Grillades de 12 à 16 €. Tajines de 12 à 22 €. Couscous de 11 à 22 €. Desserts de 4 à 7 €.
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir. Plats à emporter.

La Table Marocaine
48 rue du Grand Four
13 300 Salon-de-Provence
Tél. : 04 90 56 62 76
Note : 14,5/20


Le Bistrot du Potager - 13 300 Salon de Provence




Une radicale métamorphose !

A mi-chemin du théâtre Armand et de la place Jules Morgane (celle de l'office de tourisme) l'ancien salon de thé-restaurant « En aparthé(s) » aura tiré sa révérence et cédé sa place à un bistrot très « éclairé » (mais sans potager aucun) et familial comme on les aime. Ambre (originaire de Salon) en cuisine, et Guillaume, en salle (ou en terrasse-patio, ce sera selon) nous la joueront simplicité dans une ambiance totalement revisitée de tons vert canard et mastic, de tables chinées côté brocante et de (gros) globes lumineux Japonais en suspension, dans une métamorphose radicale (exit donc le côté bibliothèque et intello à la retraite) qui ne devrait pas décevoir, une clientèle très certainement d'« habitués ». 

Ambre s'afférera en cuisine sans jamais quitter ses fourneaux, c'est donc Guillaume qui aura la primeur du contact et des commandes passées ! La burratina, fine pluie de poutargue, huile d'olive et marjolaine, crémeuse à souhait, les accras de hareng fumé sur lit de choux rouge, savoureusement interprétés (mais un peu lourds à assimiler), et le cracra burger, steak haché de bœuf (environ 180 gr), ketchup de betterave, Cheddar fondu et bacon, qui révélera certains atouts mais dont on regrettera un pain, bien que maison, manquant singulièrement de moelleux, la prestation s'inscrira toutefois à un excellent niveau ! Quant au tartare de veau fumé, pesto et courgette crue émincée, pétales de patate douce frite, rien a signaler de particulier, il se laissera assimiler sans la moindre difficulté ! Côté dessert, le financier tiède, ses pointes de crème de citron, et le cheesecake, coulis de fruits rouges, sa pluie de sarrasin torréfiés, mon préféré, s'inscriront indéniablement dans le bien concocté.
Menu : Entrées de 7,50 à 14,50 €. Plats de 16 à 21 €. Desserts de 6,50 à 8 €.
Notre dégustation de vin au verre : Domaine Château Virant - Rouge.
Ouvert du mardi au samedi midi.

La Bistrot du Potager
13 place Eugène Pelletan
13 300 Salon-de-Provence
Tél. : 04 42 86 35 01
Instagram
Note : 13,5/20

mercredi 25 septembre 2019

statue de Adam de Craponne a Salon de Provence


Le Chadiyo - 13 300 Salon de Provence




On y pénètre avec abandon …

Il vous faudra pénétrer les ruelles du vieux Salon de Provence pour découvrir cette petite table pas tout à fait comme les autres, une « table de filles » drivée par Émilie, Audrey, son associée (passionnée de chevaux), en cuisine, et Géraldine, son espace lové en salle voûtée et sa terrasse « entre deux mûrs » (entendez par là au milieu de la ruelle et des maisons) ! 

Ici, juste une ardoise du jour avec le midi trois à quatre plats concoctés à base de produits frais de saison, tels ses linguine au saumon frais fort honorables, et un faux-filet aux pommes de terre grenailles, son flan de carottes au sésame, des mets simples mais bien appréhendés ! Côté desserts, le moelleux aux marrons, et la panna cotta aux fruits rouges, se laisseront déguster sans réelle appréhension, mais on ne ressentira tout de même pas ce petit frisson qui vous parcourt lors des petits « miracles » pâtissiers !
Notre dégustation de vin : Gueule de Loup - Domaine de Roquefort - Rouge - 2018.
Ardoise du jour de 15,50 à 16,50 €. Desserts de 5 à 6,50 €.
Ouvert le midi, du lundi au vendredi, de 12h à 15h et le soir du vendredi au samedi, de 18h à 01h.

Le Chadiyo Restaurant
12 rue Portalet
13 300 Salon de Provence
Tél. : 09 82 27 26 23
Facebook
Note ; 13,5/20

Porte de la mairie à Salon de Provence


Romy - 13 006 Marseille




Un vrai coup de cœur !

Quartier Notre-Dame-du-Mont (rue Loti plus précisément), il est une table qui depuis Mai 2019 bousculerait tous les « acquis » des tables du secteur. Romane, la maîtresse des lieux (d'où l'enseigne Romy, son surnom), au caractère bien affirmé, aura su amener une touche de fraîcheur à ce quartier pour le moins « taggé », une « coutume » discutable et discutée ! Quelques tables en terrasse, une légère brise et Romane de nous proposer la formule du jour conçue par les chefs Mathieu et Rémy (et oui, ils sont deux) dont les tarifs n'excéderont pas, ce jour-là, les 16 € ! 

Ici, donc, point de volonté de gruger votre CB ou de la faire virer au rouge cramoisi, mais plutôt de vous engager en une saine dégustation de plats, certes, simples mais conçus maison, à base de produits essentiellement frais et de saison ! La tarte mozzarella et tomates séchées, son velouté patate douce et butternut, sa roquette, m'étonnera, je dois l'avouer, de sa perspicacité ! Le tataki de bœuf (très) légèrement pimenté, son riz Thaï, et ses haricots verts frais, une version revisitée avec bonheur par le chef, et le steak de thon rouge en aller-retour, ses pommes de terre grenailles, tomates cœur de pigeon et brocolis crus, sauce légère aux zestes d'orange, n'auront nul besoin de « crier » haut et fort leurs vertus, ce sera une évidence ! Côté desserts, le pain perdu en version brioche (du boulanger d'à côté), sa boule de glace stracciatella, et le (plus que) moelleux au chocolat, divinement onctueux, sa chantilly, filet d'huile d'olive artisanale et fine pluie de fleur de sel, mériteront quelques accessites bien mérités !
Notre dégustation de vin au verre : Bourgogne - Pinot Noir - Régnard - Rouge - 2018.
Ardoise du jour de 12 à 16 €.
Ouvert du lundi au samedi, de 9h à 01h. Brunch le dimanche, de 11h à 15h30.

Romy
Café & Restaurant
9 rue Lodi
13 006 Marseille
Tél. : 07 06 10 24 67
Facebook / Instagram
Note : 14/20



cours Julien à Marseille


Le Comptoir Dugommier - 13 001 Marseille




Toujours aussi à l'aise côté fourneaux !

Le café Dugommier, c'est comme la Canebière, on ne peut le dégommer ! C'est dire qu'elle est ancrée dans le cœur des Marseillais qui viennent, ici, sans arrière pensée uniquement pour déguster à l'ardoise du jour des plats tous concoctés maison à base de produits frais de saison par une chef, Pascale, toujours aussi à l'aise côté fourneaux (ici, toute en exiguïté) ! L'assiette de tomates, courgettes, féta, huile d'olive, figue du pays et basilic frais, toute de fraîcheur d'été, le veau Marengo (350 à 400 gr) avec os, son riz pilaf, tout en générosité et tendreté, et le sauté de bœuf au vin rouge et au thym frais, pomme de terre vapeur, bien parfumé, voilà bien une dégustation saine de mets authentiques bien enlevés. Côté dessert, le moelleux au chocolat, le crumble de poires et l'amandine aux cerises, nuage de chantilly maison, répondront présent, mais on regrettera ce jour-là que les grosses tartes notamment Tatin ne soient pas au programme pour nous faire saliver dés l'entrée !
Ardoise du jour de 12 à 16 €. Desserts 5 €.
Ouvert du lundi au vendredi, de 7h à 17h, pour le déjeuner de 12h à 15h. Fermé les jours fériés. Terrasse extérieure.

Le Comptoir Dugommier
14 boulevard Dugommier
13 001 Marseille
Tél. : 09 50 12 32 62
Facebook / Instagram
Note : 13,5/20

Immortelle Ollioules


kiosque à Sanary-sur-Mer


@le_monde_de_mylene


dimanche 22 septembre 2019

Chat d'artiste.... Atelier Pera-Mazel Saint Rémy de Provence


place des 3 Ormaux - Aix en Provence


Pop Pop Le Bistrot - 13 100 Aix en Provence




It's incredible !

Le haut de la rue de la Couronne (place des Tanneurs, plus exactement) se sera affublé (depuis Avril 2019) d'un tout nouvel espace (de quelques 200 m²) qui sera venu là chambouler un « ronron » devenu un peu trop assourdissant selon certains Aixois habitués du secteur. 

L'ambiance piano-bar s'imposera, ici, à peine la porte franchie, conduits d'aération en suspension, comptoir version miroir, whiskys, Chartreuse, Saint Germain et Cognac alignés, tons bleu canard et noir satiné, et branche de bois flotté. Martin, le directeur, ne lésinera pas côté affabilité, et de nous énumérer toutes les « qualités » du BB dont il aura la responsabilité ! Les cocktails Old Martin's et French Monk (une spécialité à la carte du lieu), lanceront les « hostilités » et la planche à partager de Chorizo, saucisson, Rosette et Coppa, de s'aligner en toute sérénité. Le travers de porc, sur os, confit au tourne-broche, d'une belle tendreté, sa sauce BBQ au Bourbon, la disputera au poulet Label Rouge fermier entier, mariné à l'huile d'olive, à l'ail et au thym frais, pour lequel, même s'il fut généreusement servi, on regrettera l'absence d'un service sur guéridon (ou au moins sur planche) avec découpage devant le client, une « mise en scène » indispensable au demeurant, car là certains clients pourraient sentir comme un brin de frustration ! Côté desserts, le cheesecake au Yuzu, très honorablement conçu, et le fondant au chocolat noir, assurément bien « né », voilà bien un aspect séducteur que l'on appréciera du Pop Pop, sans chichi, mais tout en vérité !
Menu Mini Pop 6 €. Planches de 12 à 14 €. Rôtissoire de 13 à 34 €. Salades de 12 à 18 €. Desserts de 6 à 8 €. Bar à Cocktails de 12 à 17 €.
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Fermé le dimanche soir. Brunch le dimanche.

Pop Pop Le Bistrot
44 place des Tanneurs
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 61 57 79 / 07 85 91 52 02
Facebook / Instagram
Note : 14/20


Kan s'expose à la Galerie Saltiel à Aix-en-Provence

King Mickey 

dimanche 15 septembre 2019

Madame Jeanne - 13 001 Marseille




Un «casse-tête » non pas Chinois mais Marseillais !

Le quartier du vieux port et du Palais de justice ne lésinera certes pas en tables originales ou qualitatives mais, côté « innovation », ce sera une toute autre affaire et là on commencera sérieusement à se gratter la tête ! 

Laurent Katz et son frère, Gérard, auront su apporter la (vraie et bonne) réponse à ce « casse-tête » non pas chinois mais Marseillais avec un concept « cave à vins - table bistronomique – conciergerie, appartement de charme et boutique éphémère » à l'ADN bien affirmé, une initiative étayée depuis deux ans (date de sa création) par Julien Boyer, le caviste et sommelier. Ici, la verdure se sera invitée, et les jardinières « murales » s'imposeront sur les cloisons, quant le soleil se reflétera sur les tables près de la vitrine projetant l'enseigne du lieu entre les couverts ! Les huîtres de Camargue, citron vert, gingembre, coriandre, condiment jaune d’œuf et Comté, toute en saveur, et le petit pain frit aux olives, sa mozza, aux accents d'été Marseillais, nous l’interpréteront recherche, belle orchestration et « maître des saisons » ! L'onglet de veau rosé, ses gnocchis (à tomber), ses girolles fraîches, son jus court, et l'agneau confit, ses pois chiches ajowan, aubergines blanches, jus acidulé, le savoir-faire sera indéniablement de mise et l'on remerciera le chef, Xavier Zapata, de nous avoir interprété ses produits de qualité avec une sensibilité à fleur de peau ! Côté desserts, la crème chocolat, crème de confit d'orange et streussel noisette émiettée, excellente, et la tarte fine curcuma, mûres et jus d'aubergines brûlées (pas franchement ma tasse de thé, je l'avoue) démontreront chez ce chef un indéniable savoir-faire et un don pour « révéler » l'essentiel, à savoir le produit et rien que !
Ma dégustation de vin au verre : Château Revelette - Rouge - 2018.
Formule midi du jour : 24 € (Entrée au choix + plat du jour + dessert au choix et café). Menu du jour : Entrées de 11 à 14 €. Plat du jour 16 €. Plats de 16 à 26 €. Fromage 9 €. Desserts de 8 à 12 €.
Ouvert le midi du lundi au samedi, et le soir du mercredi au samedi,

Madame Jeanne
Maison Buon
84-86 rue Grignan
13 001 Marseille
Tél. : 04 86 26 54 16
Facebook / Instagram
Note 14,5/20







La petite Robe - un abri bus à Marseille


Suchic - 13 006 Marseille




Super délicieux !

On aurait presque l'impression de se trouver là à Manhattan, et non à deux pas de la Place Castellane à Marseille ! Mais où me direz-vous ? Chez Mickaël, le très heureux initiateur de cette table à sushi, maki et autres California pas tout à fait comme les autres car, ici, sachez-le, ce sera du casher pur jus ! La vanille emplira l'espace à peine la porte franchie, les luminaires en-feuillés chromés, les photos en noir et blanc Made in New-York, les fauteuils translucides façon Stark et, bien évidemment, Mickaël qui avec sa kippa et sa bonhomie ne sauraient laisser indifférents même le plus irascible des clients ! 

Le sashimi saumon-thon, tout en simplicité, les eggs saumon-concombre et avocat, n'auront pas besoin de s'y reprendre à deux fois pour nous persuader de leur personnalité ! Le tartare de thon rouge cru et avocat, nickel, et les gold suchic, tartare de saumon, œufs saumon, leur emboîteront le pas avec un même bonheur ! Côté desserts, là, ce sera le point (un peu) faible de Mickaël, les eggs au chocolat ou à l'ananas, bien que fort honorables, ne nous empêcheront pas d'engager Mickaël à parfaire et étendre bien au delà sa quête de la perfection !
Notre dégustation de vin : Domaine de la Coste Moynier - Saint Christol - Languedoc - Rouge - 2013.
Formules midi Suchic : Fashion 11,50 €, French 12,90 €, Classic 13,90 €. Menu Fraîcheur 17,90 €. Carte : California (x6) de 5,30 à 8 €. Frozen (x6) sans algues de 5,30 à 8 €. Cristal (x6) de 6,50 à 8,50 €. Maki (x6) de 5,30 à 7,50 €. Suchi (x2) de 4 à 6 e. Rouleaux de Printemps (x6) 8 €. Riz tartare de 9 à 11 €. Arc-en-ciel de 6 à 14 €. Plats chaud de 7,50 à 15 €. Plateaux de 14,50 à 21 €. Riz sauté de 10,50 à 11 €. Panthaï de 10,50 à 11 €. Nouilles de 10,50 à 11 €. Salades de 12 à 15 €. Desserts de 4,50 à 5,50 €.
Ouvert du dimanche au jeudi, de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30, et le vendredi de 11h30 à 14h30. (Ouvert samedi soir uniquement sur réservation).
Livraison via Facebook

Suchic
Restaurant K
6 rue Sainte-Victoire
13 006 Marseille
Tél. : 04 91 02 55 66
Facebook et Instagram
Note : 14/20





Audrey Hepburn - Marseille quartier de l'opéra


Le Bistroquet - 13 005 Marseille




Un bonheur à partager !

Le Vème arrondissement de Marseille nous verra débarquer en ce début Septembre du côté du Boulevard Chave pour « éprouver » une brasserie qui n'aura pas hésité à se refaire une beauté (un ravalement de fond en comble serait plus exact) quitte à faire jazzer, celle de Mélanie et Christophe qui, rien que pour ses toilettes, méritera votre détour ! 

Le parquet de bois blond façon Versailles, les chaises bistrot, les banquettes de nubuck caramélisé, le noir satiné et les « ampoules en cage cuivrée », une multitude de photos de Marseille en sépia alignées, voilà bien une ambiance qui versera dans le personnalisé peaufiné. La planche de charcuterie Corse, saucisson, coppa, Lonzo, sa tapenade d'olive noire maison (une bénédiction), le tartare de thon en coque version tulipe, ses grosses frites maison, sa Julienne de légumes de saison, un peut trop débordée par les poivrons (excusez, chef, je vois bien que vous les aimez) et les ravioles à l'aubergine, sauce crémée au Parmesan, mériteront votre attention, voire même votre dégustation qu'il ne vous restera plus qu'à programmer. Côté desserts, la brioche perdue, nuage de chantilly et boule de glace, et la tarte citron meringuée à l'Italienne, maison précisera Mélanie, ne lésineront pas sur la qualité de l’appréhension, un bonheur assurément qu'il vous faudra partager !
Notre dégustation de vin au verre : Cuvée Gargantuavis Pinot Noir - Anne de Joyeuse - IGP Pays d'Oc - Rouge.
Ardoise : Plats du jour de 11,50 à 17 €. Pizza 10 €.
Ouvert tous les jours, de 11h à 23 €.

Le Bistroquet
Restaurant - Cave à vins - Cave à bière
71 Boulevard Eugène Pierre
13 005 Marseille
Tél. : 06 26 31 54 14
Facebook
Note : 13,5/20


"Callas" par Ced Vernay


Un chat blanc à La Ciotat


Sanary sur mer, une file de voiliers


mercredi 11 septembre 2019

Le Saint Estève - Julien Le Goff - 13 100 Aix en Provence




Qu'on se le dise !

Les Lodges, vous connaissez ? L’hôtel***** du Tholonet que l'on ne présente plus, nous aura réservé une surprise de taille, le départ de Mathias Dandine (vers d'autres aventures) et l'arrivée aux commandes du « navire » Saint Estève de Julien Le Goff, l'ex-chef du Mas du Langoustier sur l’Île de Porquerolles qui l'aura vu faire « briller » une étoile au firmament Porquerollais !

On ne présentera plus, non plus, le magnifique panorama sur la Sainte Victoire, ni le silence qui règne, ici, en maître absolu, le lieu se révélant toujours aussi magnifique, point de lassitude à l'horizon ! Bouba, le maître d'hôtel, toujours fidèle au poste, assurera la gestion de la salle et du service avec la même aisance et une jovialité bien assumée !
La crevette Gamberoni, déclinaison de tomates anciennes de chez Bruno Cayron, eau de tomates au tilleul, anis et basilic pourpre, tout en finesse et subtilité, les queues de langoustines au beurre de coriandre, ravioles de foie gras glacées au jus, butternut au gingembre et coquillages, bouillon à la citronnelle et combava, les saveurs rien que les saveurs, et l’œuf bio de la ferme Saint Marc (cuit à 62° durant 1h10) senteurs des sous-bois, tartare de lentin de chêne, émulsion à la truffe, une alliance optimisée, il ne nous en faudra pas plus pour succomber aux charmes du savoir faire de Julien !
Le ciel se voilera brutalement et le tonnerre commencera à donner de la voix !
Le bar de ligne au caviar Pétrossian, pomme de terre et concombre glacés au beurre d'algue, huître Tarbouriech, sabayon iodé, n'en tiendra pas compte, ni même le homard bleu rôti au beurre citronné et baie de verveine, raviole de pince à la brousse de Rove, légumes primeurs de chez Bruno Cayron, jus de carapace corsé, tout deux en exception, le superlatif s'imposera donc et nous ne saurons qu'en convenir.

Là, le ciel se mettra carrément en colère et la grêle de fondre sur nous avec la détermination d'un cavalier de l’Apocalypse ! Rapatriés de la terrasse « dévastée » par les bourrasques nous intégrerons la salle toute de tons gris déclinés, de banquettes en alcôve et d'orchidées.
La pomme de ris de veau laqué, poêlée de crevettes carabinéros à l'huile de sarriette, déclinaison de pêches et courgettes de Provence, s’émancipera en toute sobriété, quand le filet de bœuf maturé, sélection de races Françaises de son boucher, fleur de courgette farçie de cèpes, queue de bœuf, moelle à la truffe, nous la jouera classique et sobriété ! 

Le chariot de fromages passera nous transmettant quelques envies précédant les douceurs annoncées par une carte à cet effet. Ainsi, Parfait glacé à l'huile d'olive, compotée de framboise du pays au basilic frais, duo de meringues, vinaigrette framboise, Palet de chocolat Grand Cru, cœur coulant praliné noisette, Gavotte croustillante, glace noisette du Piémont, et Vacherin à la pêche plate de Provence, sorbet aux herbes, cristalline et extraction de pêches, nous la joueront originalité, fraîcheur et subtilité des alliances, de quoi finir de nous convaincre que ce chef-là est un bon, un très bon même ! Qu'on se le dise !
Notre dégustation de vin au verre sélectionnés par Aurélie, la sommelière :
Château Crémade - Palette - Blanc - 2015, Château Crémade - Palette - Rosé - 2018, Sancerre - Domaine Vacheron - Rouge - 2017, Beaune 1er Cru - Les Teurons - Rouge - 2015, Condrieu - Les Chaillets - Blanc - 2017, Grand Vin de Bourgogne - Olivier Guyot - Marsannay - La Montagne - Blanc - 2017, Côte-Rôtie lieu dit Bonnivières - Rouge - 2016, et Château Belle-Brise - Pomerol - Rouge - Henri- Bruno de Coincy - 2012.
Menus : Sainte Victoire (5 services) 125 €. Signature (7 services) 165 €. Carte : Entrées de 52 à 62 €. Plats de 62 à 85 €. Plateau de fromages 24 €. Pâtisserie by Ruby Morel de 22 à 24 €.
Ouvert du tous les jours, midi et soir.

Le Saint Estève
Julien Le Goff
Les Lodges Sainte Victoire *****
2500 Route Cézanne
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 27 10 14 / 04 42 24 80 40
Facebook / Instagram
Note : 16/20