mardi 28 mai 2019

Maison Hache - 13 810 Eygalières




Savoir faire « vibrer » le terroir !

Un souffle d'air Parisien se serait-il mis à souffler subitement en ce début de printemps 2019 sur Eygalières ? On serait tenté de l'envisager sachant que Wout Bru ayant été emporté par la première « bourrasque » venue (nous ne le regretterons certes pas), c'est l'un de nos chefs Parisiens (étoilés) préférés qui sera venu là le remplacer en Avril dernier, « traînant derrière lui » tout le bonheur et la réussite que l'on ne peux que lui souhaiter ! Imaginez, l'ancien (tout juste 38 printemps) chef de l'hôtel Crillon (9 années tout de même passées derrière les fourneaux du mythique Palace, ça forge son homme !), ici, au cœur des Alpilles ! Qu'espérer de plus magique ?!

Une porte massive façon bâtisse provençale, des tons en dégradé de gris (aux couleurs de la Provence, précisera Christopher), des bouquets tête plongeante « agrippés » aux appliques, des tables de bois naturel, et de la vaisselle (pour 40 couverts) de Jars, Oviedo et Olga etc, quelques créations de l'artiste Suisse Stéphane Guiran, les allers et venues des serveuses en tenue couleur sable prendront ici comme un petit air de ballet d'Opéra sur une « scène » toute épurée et naturelle !


L'asperge sauvage, émulsion au cerfeuil, polenta crémeuse, mousserons de la St-Georges, son œuf parfait cuit 50 minutes à 63°, un amour de plat, et l'asperge verte rôtie de Cabannes, pesto de roquette, pluie de copeaux de Tome de chèvre, tout en explosion de saveurs, la magie Hache opérera, assurément ! 

Ivan, le sommelier, ne se lassera pas de nous conseiller avec un Grand Blanc déjà pour accompagner les asperges ! L'agneau des Alpilles au carré (sachant que vous pourrez opter également pour le ris ou le gigot), le chef reçoit des agneaux entiers de 12 à 14 kg, précisera Morgane, la serveuse, son aubergine confite, d'une incroyable tendreté, et le rouget poêlé, fleur de courgette, condiment ratatouille, fenouil à la vinaigrette anisée, on sentira bien que le chef cherchera manifestement à faire « vibrer » le terroir ! L'aspect dessert nous la contera tendresse et saveurs, et ce n'est pas le Calisson façon Christopher, glace et crème à l'amande, melon infusé à la menthe, génoise imbibée au melon, cajoleur à souhait, ni le choux craquelin, glace à la fleur de sureau, praliné noisette, et chocolat chaud, un séducteur invétéré, qui viendront nous le contester !
Un seul conseil, venez succomber aux « charmes » ravageurs d'un chef surdoué !
Ma dégustation de vins au verre : Le Grand Blanc - Henri Milan - Blanc - 2015 et le K d'Eole - rouge.
Formule du jour 38 € (menu en 2 temps) et 46 € (menu en 3 temps). Menu du chef en 5 temps (servi à l'ensemble de la table) 75 € et 3 accord mets&vins 35 €. Carte : Entrées de 18 à 24 €. Plats de 26 à 34 €. Plateau de fromages affinés 15 €. Desserts de 8 à 15 €.

Maison Hache
Restaurant & Chambres Eygalières
30 rue de la République
13 810 Eygalières
Tél. : 04 90 95 00 04
Facebook / Instagram
Note : 16/20

Eygalières


Le Bistro'Quai - 13 260 Cassis




Vous avez dit satisfaction ?

Le port de Cassis, au mois de Mai, c'est le « rêve » ensoleillé assuré, en tout cas c'est ce que penseront les centaines de badauds déambulant sur le port ! Le petit bistrot sur le quai, coincé entre deux boutiques pour touristes, ne prêtera pas franchement de mine mais, détrompez-vous, il assurera ! Jean, Alice et sa maman s'inscriront dans la discrétion, et leur terrasse se remplira en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, que déjà un Spritz bien dosé se calera face à nous ! La mozza di Bufala, filet d'huile d'olive, pour patienter, le tartare de bœuf, environ 180 gr, ses frites maison, et le burger Bufala, salade, tomate, oignon rouge, Bufala, sauce tomate, basilic, feront sans chichis dans la belle honorabilité, tout en efficacité ! Côté dessert, le tiramisù pluie de chocolat, et le fondant au chocolat, crème Anglaise, le tout maison précisera Jean, ne laisseront pas planer de doute, ici, on aura qu'un objectif, satisfaire la clientèle !
Ma dégustation de vin : Domaine du Paternel - rosé - Cassis - 2018.
Carte :Plat du jour 13,50 €. Salades de 11,50 à 13 €. Burgers de 14,50 à 17,50 €. Viandes et poissons de 13 à 17 €. Clubs-sandwiches 10 €. Plat enfant de 9 à 9,50 €. Desserts de 2,50 à 5,50 €.
Ouvert tous les jours non stop (sur place ou à emporter), terrasse extérieure face au quai.

Le Bistro'Quai
15 Quai des Baux
13 260 Cassis
Tél. : 09 81 67 87 56
Note : 13/20

Restaurant Le 7 - Cassis


Haut en couleur …

N'allez rien imaginer, nous n'aurons pas pris racine à Cassis même si c'est sur le port que nous prendrons nos quartiers durant deux à trois journées. Le quai battra son plein et les touristes arpenteront le pavé poussettes (à Bébé) en avant, ou Canon en effervescence, prêts à fondre sur la moindre chaise libre (ou sur le point d'être libérée) en terrasse de l'une des multiples tables du port ! Une place pour deux chez Éric Minnella vaudra à elle seule toutes les autres, et nous ne serons pas déçus ! Éric, (très) affable, passera de table en table, soucieux du bien-être de ses clients, et nous engagera sur des plats qu'il affectionnera tout particulièrement ! La mozza di Bufala AOP, jambon de Parme, pesto, tomates cerises, filet d'huile d'olive Italienne, haute en couleurs, ne saurait décevoir, loin s'en faut ! 

Le filet de Saint Pierre de la pêche du jour, géantissime, sa pomme de terre écrasée, ses tomates cerises rôties, et ses feuilles de basilic frais, irréprochable, et la trilogie de la mer à la plancha, seiche, tentacules de poulpe et saumon, écrasée de pomme de terre, carottes fan, esthétiquement verseront dans la (très) belle séduction, tout autant que gustativement d'ailleurs ! Côté dessert, la tarte Tatin aux pommes, maison assurément, méritera un accessit optimum (ça viendra d'un connaisseur), et la tarte citron meringue à l'Italienne, en verrine, pour les initiés et les passionnés, voilà bien une réussite qu'il fallait « marquer d'une croix blanche » ! Chapeau bas, Éric !
Ma dégustation de vins au verre : Domaine de Bagnol - Cassis - Rosé - 2018, et Domaine du Paternel - Cassis - Rosé - 2018.
Carte : Entrées de 15 à 18 €. Salades de 14 à 16 €. Poke Bowl de 14 à 18 €. Poissons de 21 à 29 €. Viandes de 19 à 58 €. Pâtes de 16 à 18 €. Desserts 7 €.
Fermé uniquement le dimanche soir. Terrasse face au port.

Restaurant le 7
7-8 Quai des Baux
13 260 Cassis
Tél. : 04 42 01 35 19
Facebook Le « 7 » Brasserie & restaurant
Note : 14/20

lundi 27 mai 2019

Statue dominant la plage de la Grande Mer - Cassis

(par le sculptureur Cornu)

Grains de Siècle - 13 400 Aubagne





Pour ne pas l'oublier !

Trouver une table à Aubagne avec terrasse ensoleillée relèverait certainement d'une mission quasi impossible et pourtant, en cherchant bien, il est une petite rue qui résoudra l'insoluble équation ! C'est le chef Thierry Muller, boss de son état, qui apportera une « réponse » à notre « point d'interrogation », et une jolie réponse, je vous rassure !

Le saumon fumé (issu de chez Labeyrie), ses toasts grillés, son beurre doux, tout en « souplesse » et suavité, le magret de canard (issu de chez Labeyrie lui aussi), judicieusement saisi, et le saumon (Label rouge?), sauce tandoori, riz pilaf, ratatouille maison, surprendront et séduiront tout à la fois, en fait on ne s'attendait pas à ce niveau de qualité ! Côté dessert, le tiramisù maison au spéculoos, d'une belle onctuosité, et le fondant au chocolat, lui aussi maison, d'un moelleux à tomber, voilà juste ce qu'il fallait pour ne pas l'oublier !
A conseiller si vous avez l'intention de passer par Aubagne !
Ma dégustation de vins au verre : Château Virant - Côteaux d'Aix - Rosé - 2017, et Rosé d'une nuit - Lacoste - Rosé - 2018.
Suggestions de 12,80 à 18,80 €. Carte : entrées de 11 à 13 €. Plats de 15,50 à 29,80 €. Pâtes de 12,50 à 17,50 €. Salades de 13,50 à 15,50 €. Desserts de 5,50 à 6,90 €. Menu Bambino 9,50 €.
Ouvert tous les jours, midi et soir. Terrasse extérieure.

Restaurant Grains de Siècle
14 bd Jean Jaurès
13 400 Aubagne
Tél. : 09 83 52 30 78 / 06 62 10 32 76
Note : 13,5/20


Marcel Pagnol


Vinturi Gallery - 13 210 Saint Rémy de Provence




Une vie de bohème !

De l'école des Beaux-Arts où il suivra les cours de Boyer et Denax il gardera le goût pour le dessin mais aussi celui de la musique puisqu'il exprimera son don au sein d'un groupe de Jazz en tant que joueur de saxo, sans jamais oublier son pinceau et la toile !
Désormais peintre à part entière depuis le début des années 80, c'est au couteau qu'il exercera son art dés les années 90, une manière d'imposer son style, un style tout en puissance et originalité.
Fougueux par nature, Michel Calvet le « peintre du mouvement » rythme ses toiles au « son » des fêtes de Bayonne, des carnavals, des ambiances portuaires, des spectacles de rues, et même de la tauromachie.
Il suggère tout autant qu'il interpelle l'imaginaire de tous ceux qui succombent au charme de ses toiles.
Expressionniste dans l'âme, c'est un artiste sincère et vrai qui n'a cure des modes et des courants, Michel Calvet traite méthodiquement et mélodiquement la matière, une « musique » chromatique qui séduit les sens et dont les « notes » s'envolent en un ailleurs qui nous appartient, chacun y découvrant sa propre interprétation !
Michel Calvet, c'est un virtuose du couteau, ainsi musiciens, nus, clowns ou paysages s'exposent-ils à une totale métamorphose empreinte de la sensibilité, de la discrétion et des émotions de son auteur !
Ouvert du lundi au dimanche, de 10h30 à 19h

Vinturi Gallery
Michel Calvet
55 rue Carnot
13 210 Saint-Rémy de Provence
Tél. : 06 25 94 17 12
Facebook / Instagram


Vox populi Avignon


Avenue Victor Hugo - Paris


L'Hortensia - 75 017 Paris


Mission accomplie à 100 % !


De Versailles, une matinée passée à la trappe du côté du marché, il ne me faudra que quelques minutes par l'autoroute et le périph' pour me trouver rendu Place Péreire au pied de L'Hortensia l'une des tables coup de cœur du XVIIème arrondissement, celle de Paul Cailleton, le boss, qui m'aura réservé une table en terrasse sous un ciel blindé d'Azur, un bel instant de dégustation en perspective. Le tartare de thon, gingembre, grenade et citron vert, excellentissime, tout en subtilité, et le tataki de thon, graines de sésame, sauce soja, au « garde à vous », sa pomme purée maison, parfait en tout point, un produit idoine, ne feront pas de quartier, ici, assurément, on ne variera pas d'un iota côté qualité ! Service (très) bien rodé, Paul toujours prêt à intervenir, et clients véritablement enchantés ! Côté desserts, la Pavlova aux fruits rouges, conseillée par Anne-Sophie, la serveuse, ne fera pas exception à la règle de Paul, toujours plus peaufiner le produit et savoir le sublimer, mission accomplie à 100 % !!!
Dégustation de vins au verre : Petit Chablis - AOC - Cap Blanc - 2018, et Pouillé Fumé - AOC - Domaine F.Berthier - Blanc - 2017.
Formule 24,90 € (entrée + plat ou plat + dessert) soir et week-end. Carte : Entrées de 12 à 17 €. Salades de 18 à 25 €. Plats de 23 à 31 €. Desserts de 9 à 15 €. Brunch le dimanche 30 €.
Ouvert tous les jours, de 08h à 00h.

L'Hortensia
4 place du Maréchal Juin
75 017 Paris
Tél. : 01 45 72 35 92
Instagram leshortansias
Note : 14/20

La Rosa - 75 017 Paris




Un instant de bonheur à l'état pur !

Quel plaisir en ce court passage sur Paris (trois restos dont deux Italiens en trois jours) que de retrouver le chef Emiliano Marzini, le chef de cette adorable table du 17ème arrondissement, située non loin du Boulevard Péreire, et vouée à la cuisine Transalpine, une cuisine concoctée avec l'amour du travail bien fait et des produits de toute première qualité importés directement d'Italie ! Quand vous entendrez le chef vous narrer avec force détails (des étoiles plein les yeux) l'origine de sa Burratina Tartufo issue des Pouilles, vous ne pourrez que fantasmer sur ce que vous allez déguster durant prés d'une heure de pur bonheur !

La burratina des Pouilles se verra nécessairement « sélectionnée » et je n'aurais pas à le regretter, crémeuse à souhait, la crème de truffe noire et champignon ne faisant que la sublimer ! Le carpaccio de Mango (bœuf du Limousin), copeaux de Parmesan et tomates confites, ne réservera pas de grande surprise mais s'inscrira, toutefois, dans la qualité ! Côté dolci, il favoloso di Emiliano, une crème fouettée à la pistache, éclat de meringue saupoudrée et framboises fraîches, voilà bien de quoi se damner et « vendre » son âme au diable qui tournera autour de la table en se marrant de me voir y succomber !
Carte : Entrées de 16 à 25 €. Carne e Pesce de 25 à 28 €. Le paste de 16 à 32 €.
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 14h30 et de 19h à 23h.

La Rosa
23 rue Guillaume Tell
75 017 Paris
Tél. : 01 42 67 12 67
Note : 14/20


Casa Bini - 75 006 Paris



Il n'en finit pas de plaire !

La seule et véritable cuisine de Toscane c'est bien, depuis 1989, à Odéon, chez Anna Bini, l'authentique nonna Italienne, qu'il vous faudra prendre vos marques car, ici, même si c'est son fils Simone qui depuis aura repris les rênes de ce qui sera devenue au fil des ans tout à la fois une institution et une ambassade de la Toscane, mieux vaudra venir vous rendre compte par vous-même que d'écouter les « on dit » ! Dire que Simone se « fondra » dans la personnalité de sa mère serait une bévue fabuleuse sachant qu'ici il aura révélé son âme au sens propre comme au figuré ! Ici, on respirera l'air de « sa » Toscane natale, des pierres apparentes, une cave murale, un petit jardin d'hiver, quelques photos de Florence dans les années 1905-1908 et des banquettes de nubuck vert amande, l'accent typique Italien des serveurs, et nous voilà quasiment transporté de bonheur ! Le jambon de Toscane, sa mozzarelle de Bufflonne, un filet d'huile d'olive vierge Frantoio de Santa Tea, excellentissime, et le carpaccio de bœuf, pluie de Roquette et Parmesan, son quart de citron « comme on en fait presque plus », tout au naturel, il ne nous en faudra pas plus pour succomber à un tel pouvoir de séduction !

Le spaghettini au thon, câpres et olives, juste pour la gourmandise, la pâte du jour, même en mini portion, fera dans l'excellence ! Côté dolci, le tiramisù aux fruits rouges, au carré, tout en onctuosité, une « œuvre d'art », vaudra à lui seul le détour ! Un caffé Piansa (que je ne connaissais pas), et me voilà déjà sur le départ d'un lieu qui n'en finira pas de plaire !
Dégustation de vins au verre : Tagloafume - Rouge - Chianti Classico - San Giovese et Zisola - Doppiozeta - Rouge - 2015.
Formules : 27 € (entrée + plat ou pâtes ou plat ou pâtes + fromages ou dessert). 31 € (entrée + plat ou pâtes + fromages ou dessert). Carte : Entrées de 12 à 18 €. Les pains grillés de 14 à 16 €. Les carpaccios 19 €. Les pâtes du jour 19 €. les plats du jour 23 €. Desserts de 10 à 13 €.
Ouvert tous les jours, midi et soir.

Casa Bini
36 rue Grégoire de Tours
75 006 Paris
Tél. : 01 46 34 05 60
Facebook Casa Bini
Note : 14/20



Place des Vosges - Paris


mardi 21 mai 2019

L'isle sur la sorgue


Joy Boutik - 84 800 L'isle sur la sorgue "Maman, ça va être ta fête"




Joy Boutik
8 rue Michelet
84 800 L'Isle-sur-la-Sorgue
Tél. : 06 10 64 78 65
Facebook Joy Boutik
joyboutik@outlook.fr

Grand Café de la Sorgue - 84 800 L'isle sur la sorgue




Non sans une certaine délectation !

Dire qu'ici régnerait un esprit de famille est un doux euphémisme, d'autant que ce sont les grands parents d'Audrey, la (nouvelle) boss depuis 2012, qui auront repris (ou créés) ce café à la mode Provençale face au moulin depuis lors remplacé par une belle bâtisse du XIXème devenue … la Caisse d’Épargne de L'Isle-sur-la-Sorgue ! 

La Sorgue se projettera en mini cascades à répétition et les col-verts de se laisser glisser au fil de l'eau, le bouillonnement du flux incessant nous envahissant, un beau soleil nous léchera la figure au point de virer peu à peu au rouge écrevisse ! Le tartare de saumon, avocat, wasabi, algues Nori, coriandre et fomasio, la truite (issue de la pisciculture de Meyer), mangue, huile de cébette, son écrasé de pommes de terre vitelotte, et le tartare Provençale, tomates confites, olives rouges (à profusion), pesto de céleri blanc et pignons torréfiés, ses frites fraîches maison, se laisseront déguster, en un tel décor, non sans une certaine délectation même si la perfection ne sera pas franchement au « programme » du chef ! Côté dessert, la Pavlova à la mangue, kiwi et ananas, meringue (hyper compacte), sa crème « végétale » montée à la vanille de Madagascar, ne cassera pas trois pattes à un canard, quand le banoffee pie à la banane, sa crème « végétale », par comparaison, s'inscrira, bien qu'excessivement sucré, plus dans la lignée des desserts de qualité ! Rien que pour le lieu, ça vaudra le détour !
Notre dégustation de vin : A Fleur de Pampre - Domaine La Florane - Rosé - 2017.
Ouvert tous les jours, de 8h à 20h (sauf le mercredi, jour de fermeture)

Grand Café De La Sorgue
31 quai Jean Jaures
84 800 L'Isle-sur-la-Sorgue
Tél. : 04 90 20 80 27
Facebook Grand Café de La Sorgue
Note : 13,5 /20


Manissa - 84 800 L'isle sur la sorgue "Maman, ça va être ta fête"



Mannissa
Meubles & Objets
Créateur-Fabricant
15 avenue des 4 Otages
84 800 L'Isle-sur-la-Sorgue
Tél. : 04 90 38 33 06
boutique@mannissa.fr
Facebook mannissalestoilesdelune
Instagram mannissa_store

lundi 20 mai 2019

L'isle sur la sorgue


Galerie Francis Chapus

Coco, la mascotte

Aparté - 13 210 Saint Rémy de Provence "Maman, ça va être ta fête"



Aparté 
Décoration Cadeau
4 place Hilaire
13 210 Saint-Rémy de Provence
Tél.: 04 90 92 65 84 


aparte13210@orange.fr

L'alternative - 13 210 Saint Rémy de Provence




Rien que pour contrarier les Dieux !

Il est des lieux qui vous prennent aux tripes, et là, j'avoue que L'Alternative, la (toute) nouvelle table de la place Mireille Moatti (cet espace tout à la fois design et « villageois ») initiée par la famille Ricci, en lieu et place d'une table Marocaine, un lieu totalement revisité (bouleversé, oserais-je même préciser, tant il est vrai que l'ambiance se sera métamorphosée, séduira d'entrée de jeu ! La pluie se répandra sur Saint-Rémy de Provence et nous d'en faire fi, rien que pour contrarier les Dieux ! Stéphane, le directeur de salle, et Olivier son « bras droit » (un fils de boucher précisera-t-il non sans fierté), des amours de collaborateurs feront mieux que de figurer, ils « existeront » indéniablement ! 

L'odeur de braises se répandra dans tout l'espace, propageant un souffle d'authenticité et Stéphane tout sourire de nous conseiller l'asperge verte du Lubéron, grillée, son œuf parfait, sa truffe d'été, certes un poil minimaliste, mais idoine, la « double » entrecôte (là, j'aimerai que l'on m'explique la subtilité de l'expression), environ 380 gr, origine Charolaise, servie tout d'abord quasiment « crue » (peut-être sortie un peu tardivement de la chambre froide ?), une fois la requête d'aller-retour sur le grill effectuée auprès d'Olivier, revenue à point, ses frites, sa sauce Béarnaise très curieusement interprétée (le chef Maxime, ou son chef de parti, ne devrait-il pas réviser ses « classiques »), et les gambas sauvages marinées, sauce « agrumes-poivre », courgettes et tomates cerises, nez piqué vers l'assiette en brochettes, chips de légumes, quand à eux fort respectablement appréhendées, manqueront, cependant, de cette humilité dans l'interprétation qui fait de certains chefs des « grands », et de certains plats des grands moments ! L'épisode du patron (comme chez Sixt) et de son chef venant manger en plein service juste à côté des clients m'aura pour le moins scotché (si, si, j'ai la photo) ! Côté desserts issus de chez Meinado (la pâtisserie du groupe familial), le millefeuille et le baba au Rhum enterreront (et de loin), la religieuse à la violette dont l'esthétique au top ne saurait occulter une crème pâtissière « blême » au possible, sans saveur, et à la consistance très banale ! On regrettera finalement qu'un si bel endroit, et une équipe en salle aussi affable et performante, ne soit pas « soutenus » par son équivalent en cuisine !
Notre dégustation de vin : Domaine de Terres Blanches - Rosé - 2018.
Carte : Pour commencer de 11,50 à 14,50 €. C'est l'été de 17,50 à 18,50 €. Au four à Braise de 17,50 à 29 €. A la broche du mardi au dimanche de 13,90 à 39,90 € (tous les jours à emporter poulet bio 25 €). Au BarBeuk Japonais de 12,50 à 24 €. Desserts et fromages 9 €.

Ouvert du mardi au dimanche, midi et soir. Belle terrasse extérieure au milieu de la place.

L'Alternative
Place Mireille Moatti
13 210 Saint-Rémy de Provence
Tél. : 04 90 26 08 01
Note : 13,5/20

Madalena Carvalho (Saint Rémy de Provence) "Maman, ça va être ta fête"





Madalena Carvalho a su trouver l'Art et la manière du recycler les bouteilles en plastique en luminaires, bijoux, fleurs, de quoi trouver son bonheur pour sa Môôman d'amour. 
Madalena Carvalho 
2 rue du Château 
13 210 Aix-en-Provence 
Tel. : 06 88 82 68 99 
FB.: Mada Plastic'Chic 
@plastique_ma_muse 


Bibliothèque Joseph Roumanille Saint Rémy de Provence


Home de Marie - 84 000 Avignon "Maman, ça va être ta fête"



Home de Marie
Ambiance Déco
13 rue Rouge
84 000 Avignon
Tél. : 09 87 17 40 91
Facebook Home de Marie / Instagram Home de Marie



Vox Populi Avignon


Lilodélo - 30 000 Nîmes "Maman, ça va être ta fête"



lilodélo
4, place de l'hôtel de Ville
30 000 Nîmes
Tél. : 04 66 21 15 36
Facebook / Instagram